THE LAST FACTORY

 

Galerie Nikki Diana Marquardt

 

9 Place des Vosges  Paris 3°

 

samedi 29 novembre 2003 à 18h

performances  concert   vernissage

exposition du 29 novembre au 1er décembre

 

 

François Ronsiaux

Dorota Kleszcz

Malgorzata Lempicka Brian

 

l’événement

3 artistes membres de L’entre prise ont décidé d’investir pendant 3 jours la plus grande galerie de Place des Vosges « Galerie Nikki Diana Marquardt » pour y installer un dispositif artistique assez percutant.

Une exposition pluridisciplinaire sera en place pendant les trois jours ;

performances, concert et vidéo seront au programme de la journée du 29 novembre à partir de 18 h.

L’événement de retour de Sao Paulo Brésil en septembre dernier est constitué d’un travail collectif pluridisciplinaire comportant vidéo, photographie sur matière, installations visuelles et sonores.

Au centre de la pièce sera suspendu une structure en béton et lumière de 600 kg comportant un système sonore coulé dans le béton et servant durant la performance sonore.

Le concept de cette exposition a trouvé son origine dans le constat des déstructurations de nos créations industrielles et urbaines et dans la position de l'homme dans cet environnement instable.

Les images exposées proviennent de différents pays : USA, Japon, Canada, Turquie et surtout Pologne ou durant l’hiver 2002 dans la région industrielle en décrépitude de Haute Silésie, le projet a trouvé la plus grande cohérence.

 

 

 

 

L’ultime spiritualité de l'être humain trouvera sa source dans le culte de la matière originelle. La fragilité absolue de notre existence ne tient qu'à cette structure terrestre autonome et désordonnée. Ce que l'homme construit de manière irréfléchie pour sa survie n'est que pure réaction instinctive alors que tout bouge et se transforme d'une manière incontrôlable. Notre constat photographique a trouvé son origine dans cette déstructuration et modification matérielle et dans la position de l'homme dans cet environnement instable

 

 

Exposition photographique  Malgorzata Lempicka Brian  François Ronsiaux

 

 

 

 

 

 

Installation vidéo "EVOLUTION D"  Dorota Kleszcz

 

 

Installation vidéo "Profond au fond e la machine"  François Ronsiaux

 

 

installation "la matrice"  François Ronsiaux

 

 

 

 

 

 

performance sonore

exploitation de la matrice   François Ronsiaux

 

 

La " matrice " constitue une représentation matérielle, lumineuse et sonore du " atome " ; une mise en condition des éléments susceptible de générer la modification sensorielle. Une structure mécanique dédiée à la recherche d'une fusion matérielle artificielle ; à travers les matériaux sélectionnés, un système sonore produit des vibrations générées par un modulateur de fréquence analogique. Les trois systèmes sonores sont enfermés dans trois cubes majoritairement constitués de béton armé en suspension placés à égale distance reliés par des tubes lumineux. Faisant une longueur approximative de cinq mètres, l'installation est encerclée par une bande sonore rotative produisant des basses fréquences et émissions d'ondes courtes.

La recherche sur les ondes sonores est réalisée dans le but de produire une vibration particulière des matériaux de la matrice.

Une résonance des cubes peut être obtenue en y insérant des basses fréquences à intervalles réguliers et courts. L’effet de cette mise en résonance produit sur le corps une vibration intérieure profonde et insère le sujet dans un état de réceptivité sensorielle.

La performance sonore effectuée à l’aide de plusieurs sources (ordinateur / synthétiseur analogique) est réalisée en direct.

 

David DF Tavares, Francois Ronsiaux

Durée : 2h30

 

 

 

 

performance "days of week"   Dorota Kleszcz

"days of week" définit le point de rupture d'une existence régulée et satisfaisante. La limite ou l'être humain peut se complaire dans une non-compréhension, une négation de la recherche. Les méthodes actuelles de sécurisation de l'esprit ne sont efficaces qu'à la seule condition qu'elles ne soient jamais remises en cause. En cas de déstabilisation émotionnelle importante, le basculement vers l'autre dimension devient irrémédiable.

 

Performance présentée:

 

10.12. 2002

Hongrie, Budapest, Gallery Ambra

 

07.03. 2003

Pologne, Gdańsk, Art Gallery Modelarnia

 

08.09. 2003

Pologne, Katowice, Art Gallery BWA